velo electrique

Comment bien choisir son vélo électrique ?

Le vélo électrique ou vélo à assistance électrique (VAE) intéresse de plus en plus de personnes en quête d’une solution de mobilité qui associe l’exercice physique et la performance. Il permet ainsi de se passer de la voiture pour des distances raisonnables, ou encore les transports publics. Ces dernières années, les constructeurs de vélo à assistance électrique ont donc connu une forte augmentation de la demande.


Faire son choix de vélo électrique n’est pas toujours aisé, voici quelques informations pour s’y retrouver.

Choisissez votre vélo électrique en fonction de votre usage et de vos besoins

Plusieurs questions doivent être traitées pour définir la catégorie de vélo électrique qu’il vous faut. Certes, on peut être tenté de s’intéresser d’emblée à un modèle multifonctions. Mais outre leur aspect économique, ils n’offrent pas une efficacité maximale dans tous les contextes.

En premier lieu, il est donc important de savoir quel sera l’usage principal qui sera fait (quotidien, loisirs, utilitaire). De même, il est nécessaire de savoir à l’avance quel type de parcours sera utilisé (chemins, routes, ville). On s’intéressera donc au parcours qui sera à priori le plus fréquenté, ou le type de terrain privilégié. Ce sont des éléments qui limitent immédiatement la sélection de modèles, vous permettant de vous orienter vers un vélo qui répond pleinement à vos attentes et besoins.

Enfin, critère important, il est nécessaire de s’intéresser à la posture sur le vélo VAE. Ainsi, selon la morphologie, on se dirigera ou non vers des modèles pliables ou plus sportifs. Enfin, en fonction de vos buts d’utilisation, le VAE devra être complété par des accessoires tels qu’une sacoche ergonomique, ou encore une console. Viennent ensuite les critères plus subjectifs, comme une affinité particulière avec un certain design ou une marque. Grâce à l’analyse de ces besoins, il est ensuite possible de poursuivre la quête du vélo électrique idéal, en partant sur les éléments plus techniques (motorisation, vitesse, catégorie de pneus et type de freinage).

Sélectionnez votre VAE selon votre budget

L’achat d’un vélo à assistance électrique représente un budget important. En effet, plus que le vélo lui-même, il faut également tenir compte de sa maintenance. Au fil du temps, les éléments tels que le chargeur, la batterie ou la console peuvent en effet nécessiter des réparations ou être changés. Il est important de prendre en compte ces éléments avant de se lancer dans l’acquisition.

Il est nécessaire aussi de tenir compte des risques en cas d’achat d’un modèle low cost. Ceux-ci peuvent présenter des défauts, et être fabriqués avec des matériaux de qualité médiocre. Un tel achat peut, à terme, vous coûter très cher. En faisant confiance à un vendeur réputé et à une marque fiable, vous avez l’assurance de profiter d’un vélo sur le long terme, qui conserve sa valeur dans la durée.

Avant de finaliser votre achat, veillez à bien vous renseigner sur les compétences de votre vendeur. En effet, il doit aussi pouvoir assurer l’entretien du vélo électrique ou intervenir en cas de problème. Le service après-vente doit être d’égale qualité que la prestation de vente elle-même.

Aujourd’hui, de nouvelles possibilités de financement voient le jour. Il est désormais possible de faire un leasing, ou de payer votre vélo avec un crédit à la consommation. Enfin, de nombreuses subventions existent et contribuent ainsi à faire baisser le prix du vélo électrique.

Retrouvez différents vélos électriques selon votre fréquence d’utilisation

Plus vous utilisez le vélo électrique, plus vous aurez besoin d’assurer son entretien, tant pour le vélo que les équipements associés. Si vous ne pensez pas l’utiliser de façon très régulière, votre conseiller en vente vous orientera sur des modèles sans accessoire superflu. En revanche, il est toujours important de s’interroger sur le contexte d’utilisation et vos projets sur le long terme, pour faire le bon choix définitif.

Préférez un vélo électrique suivant son type de motorisation

Il existe plusieurs possibilités de motorisation. Cela dépend de la localisation du moteur sur le vélo électrique :

– Moteur roue avant
– Moteur roue arrière
– Moteur pédalier

Les principales différences résident dans l’accompagnement au pédalage et au niveau de la sensation de poussée. Aujourd’hui, avec l’avancée de la technologie, on découvre d’infinies possibilités, mais le moteur pédalier rencontre un succès de plus en plus important. Il est notamment équipé de différents capteurs, tels que la cadence, le couple et la vitesse. On se tourne donc de plus en plus vers une sensation authentique de pédalage sans effet de rupture, grâce au couple.

Pour autant, il est grandement conseillé de tester différents modèles en situation réelle afin de se faire une idée concrète sur les sensations apportées par le vélo.

En ce qui concerne la batterie, il est également recommandé de se tourner vers des fabricants réputés pour bénéficier de la meilleure longévité et qualité.

Plus que les caractéristiques techniques, le choix d’un vélo électrique nécessite de se projeter sur plusieurs années afin de faire un choix judicieux au niveau du modèle. Il faut pouvoir répondre aux questions essentielles : quel est le budget disponible, les contraintes d’entretien, la fréquence d’utilisation et les impératifs techniques souhaités. À partir de là, vous avez l’embarras du choix.

About sportsite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *